PlaisirDcrire
Les passionnés d'écriture

Bonjour et bienvenue sur ce site. Nous attendions votre visite. Parcourez ces pages-écrans bien garnies pour y découvrir le mot, la phrase qui vous donnera le goût de l'écriture.
Mettez des commentaires qui créent du lien entre nous.

123456789101112131415PAGES SUIVANTESFIN

06
JUILLET 2019

La mort en deuil
par Tutti Frutti


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF


                    La mort en deuil.

Qui de nous sonne faux ?
Qui est obligé de croire ?
La somme des nombres est nulle.

 Il a tiré sa révérence au cours d’une avalanche.
Il nous a tourné le dos.
La mer et le Périgord sont les ombres des tambours.
la conscience des êtres risque le lieu saint.

 Dieu est un ogre.
Faire offrande de nos morts est une bonne affaire.
Merde!L’émotion de l’injure est juste.

 La paire:cette annonce gémellaire crée l’événement.
Deux patients sont effacés de ma grille.Cela valait bien cette note innocente.
Pour ne pas tuer le souvenir, mieux vaut mixer les témoins.

 Pour mieux dormir je me risque à la logique de l’absurde.
Le baby blues du royal baby est leur revanche.
Le mal de mort n’est pas une maladie,tout au plus une mauvaise conscience, une culpabilité à rebours.

 N’aurais je pas l’héritage de leur cortège ?
Je suivrai demain des corbillards vides.
Les corps chavirent mais les souvenirs sont restaurés au fil d’or.
Ma prière enlumine les lèvres muettes.

 Ces deux là m’ont trouvé sur leur route.

Délicieuse Médecine juin 2019

LES AVISÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

De marie christine le 09/07/2019
des fils d'or comme une enluminure, enluminure pour illuminer deux souvenirs...un peu d'éternité

09
JUIN 2019

UNE PLUME BLEUE
par Marie-Christine


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF


C’est un nuage vaporeux,
Une plume bleue
Envolée vers les cieux.
C’est un battement,
Le son ardent
D’un c?ur aimant.
Avancer sur le chemin,
Tendre la main
Pour aller vers demain.
Courir, chanter, danser
S’enrichir d’un rire à partager
Et s’envoler pour n’avoir
Que l’amour à donner.


septembre 2018

ÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

31
MARS 2019

MA BOUSSOLE
par Marie-Christine


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF


Ma boussole se déboussole,
Du nord elle part au sud
Et va, par tous les temps,
A la recherche du printemps.
De presqu’îles en entrechats,
Elle court à perdre haleine
Sans jamais se retourner.
Si d’aventure vous la retrouvez
Surtout ne bondissez pas
Pour l’attraper,
Son temps n’est pas compté.
Fidèle au sourire du beau temps,
Elle s’attarde innocemment
Dans les dédales
De la belle saison,
Et sans jamais
Se rire des années
Elle continue sa course
Un peu loufoque
Comme l’abeille bourdonnante
Virevolte dans un grand champs
De tournesols.


Le 26/03/19

LES AVISÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

De Tuttifrutti le 02/04/2019
La girouette n’a plus de tête mais s’entête à tout vouloir faire!
Qui verra la tête de la girouette saura le sens du vent qui tourne la tête de la girouette.
Ah le muguet et ses clochettes !
Vive le printemps !

24
FÉVRIER 2019

LA LETTRE
par Marie-Christine


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF



Quelques mots couchés sur le papier,
Main tendue vers le ciel,
C’est la lumière d’une âme
A l’heure du soleil couchant.
Une lettre s’envole
Sur l’arc-en-ciel du temps
Et va rejoindre le firmament.
Quelques gouttes de pluie
Ruissèlent,
Trésor de ton c?ur
Scelle à jamais l’éternité
En mille perles de Diamant.

ÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

21
JANVIER 2019

Toi.
par Ondine


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF


TOI.
 
Tout en toi me rappelle Toi. C’est un Unique, tout en superlatif, en Opulence de tout.
 
Moi, Je veux rapetisser jusqu’à devenir un tout petit toi, sur une branche fine, fragile.
Je veux devenir un grand tout entier tiré de Toi, tu verras mon ombre sous tes pas.
 
 
Si, dans ton cou, tu sens une main, c’est la tienne qui flâne.
Si tes cheveux sont ébouriffés, regardes ton front il est plus grand.
Si ton épaule est plus lourde, c’est que ta tête est posée dessus.
 
Moi, j’ai disparu, un éclair de génie !
Je regarde ton pays, j’entends le timbre de ta voix floue dans le brouillard, je vois ta maison, celle au toit rouge.
 
Toi vert en multiples circonférences  grossit, grossit encore, brunit. Toi multi ages comme moi multifruits autrefois t’étonnes  de sautiller et de danser. Seuls tes genoux grincent et tu sais que ce sont les tiens.
 
Moi, je meréveille, complètement fondue , sans croûte. De la mie de pain comme tu l’aimes, je craque , NON ! Pas des dents !!
Je nage dans ta vie, fluide, ne m’écrase pas, avale moi toute crue.
 
Mon aquarium est vide. Tout ce qui est enfermé a disparu. Mes fluides se sont dissous dans les tiens. Le mouvement qui t’anime tel un pantin, est à tes ordres.
 
Tu te réveilles. Tu as mal à la tête.
Je  dors encore, ronfle encore d’Opulence.
Tu éteins le réveil. Il est quatre heure dans la nuit.                     
 

LES AVISÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

De marie christine barriety le 27/01/2019
dans les bras de Morphée la lune soupire, et les rêves s"animent jusqu'aux premières lueurs de l'aube.

02
JANVIER 2019

voeux 2019
par Tutti Frutti


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF


Que vos voeux soient le gage de vos espoirs.

Ici, que l’infini marque un temps d’arrêt.

Ensembles, en suspension, libres.

LES AVISÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

De marie christine barriety le 27/01/2019
2019, mon père s'en est allé...que les chemins de la terre puissent ressembler aux chemins du ciel. Qu'ils soient pavés d'amour, de paix et de fraternité pour chacun d'entre nous !

De marie christine barriety le 27/01/2019
2019, mon père s'en est allé...que les chemins de la terre puissent ressembler aux chemins du ciel. Qu'ils soient pavés d'amour, de paix et de fraternité pour chacun d'entre nous !

De marie christine barriety le 27/01/2019
2019, mon père s'en est allé...que les chemins de la terre puissent ressembler aux chemins du ciel. Qu'ils soient pavés d'amour, de paix et de fraternité pour chacun d'entre nous !

De marie christine barriety le 27/01/2019
2019, mon père s'en est allé...que les chemins de la terre puissent ressembler aux chemins du ciel. Qu'ils soient pavés d'amour, de paix et de fraternité pour chacun d'entre nous !

08
DÉCEMBRE 2018

MON ÂME RUSSE
par Marie-Christine


ÉCRIRE UN COMMENTAIREPDF


Mon âme russe
Ce soir chante pour toi.
Elle danse et virevolte
Auprès du grand feu,
Bercée par les chants
Des violons tziganes.
Des steppes de l’Oural
Aux forêts enneigées
L’échos de nos c?urs
Résonne dans la nuit.
Sous les rayons de lumière
D’un pâle soleil,
Le traineau glisse sans fin
Emportant avec lui
Un instant d’éternité.
Les étoiles scintillantes
S’allument unes à unes;
Danse et danse encore
Mon âme
Dans le froid de l’hivers,
Réchauffe nous
Jusqu’au tréfonds
De nos êtres,
Et que la fée des glaces
Etende son voile de givre
Sur la taiga endormie,
Magie d’une nuit bleutée.
 

ÉCRIRE UN COMMENTAIREHAUT^

123456789101112131415PAGES SUIVANTESFIN
Publiez votre commentaire

  non publiée